le lâcher-prise pour l’acteur : 5 techniques pour y arriver

Dans cet article d’Acting, nous allons voir comment vous pouvez tenter d’accéder au lâcher-prise !

Car aujourd’hui, cette quête est devenue le Graal pour l’acteur. 

Donc nous allons essayer dans cette vidéo de démystifier ce fameux terme utilisé à gogo dans toutes les vidéos de développement personnel.

Qu’est-ce que le lâcher-prise pour l’acteur ? 

Ce serait comme une formule magique qui vous permettrait d’être le meilleur des meilleurs en toute circonstance. 

Les acteurs avec lesquels je travaille, ont témoigné que c’était pour eux la façon ultime d’incarner n’importe quel personnage, même pour ceux qui sont loin de faire de belles prestations.

Comme si le lâcher-prise était le dernier obstacle à franchir pour être un comédien accompli.

Il faut comprendre par là, que le lâcher-prise est propre à chacun et dépend de toutes vos retenues, de votre pudeur et des croyances annihilantes accumulées depuis votre enfance, bref de votre propre personnalité.

1-  les techniques de respiration:

La respiration est la base de détente du corps humain. 

Or la détente de l’acteur est la base. Par exemple, dans la fameuse méthode de l’Actors Studio originaire des États-Unis, la moitié des cours est dédiée à la détente de l’acteur via différentes techniques de respiration et de yoga.

Vous n’êtes pas obligé de prendre non plus des cours de yoga!

Mais sur internet, il y a pléthore de vidéos qui vous donnent des techniques. 

Par exemple: celle de la cohérence cardiaque qui synchronise notre respiration sur nos battements de cœur; ou encore la respiration carrée, où l’on bloque puis on inspire sur 4 secondes et on bloque poumons pleins durant 4 secondes, puis on expire sur 4 secondes et on bloque poumons vides durant 4 secondes et ceci sur plusieurs séries.

Je conseille d’utiliser ces techniques de lâcher-prise instantané juste avant un casting ou d’attaquer une séquence, cela va calmer votre trac et vous détendre laissant donc toute la place à votre personnage.

2 – méditation de pleine conscience:

Cette pratique prônée par les sagesses orientales intéresse depuis longtemps les neuroscientifiques et psychologues, et je pense que vous, les acteurs n’avez pas encore pris toute la mesure de la puissance de cet outil. 

Il permet de gagner en paix intérieure, en réduisant le stress.

Aujourd’hui, on dispose d’un nombre relativement important d’études scientifiquement valides prouvant une réelle efficacité pour guérir de nombreux troubles nerveux.

Personnellement cela m’a ouvert “les antennes à sensations”:  j’ai l’impression d’être plus à l’écoute de quelqu’un sans avoir besoin de parler. 

Cette pratique nous permet de nous mettre de côté pour voir les situations et les événements avec plus de sérénité: on tourne intentionnellement son esprit vers le moment présent: perceptions du rythme respiratoire, des sensations corporelles, de ce que l’on voit et entend, de l’état émotionnel, des pensées qui vont et viennent…

En gros, cela permet d’évacuer plus rapidement ce qui vous brouille le cerveau.  

La méditation va vous permettre de faire connaissance avec vos émotions propres afin de vous permettre de les prêter à vos personnages. 

3  le coaching régulier pour se tester et expérimenter

Travaillez avec un coach régulièrement comme un sportif qui s’entraîne avec son coach avant chaque compétition.

Il est essentiel d’avoir un lieu pour expérimenter, essayer et se tromper, car c’est avec l’erreur que l’on apprend véritablement.  

D’atelier en atelier, vous allez bien évidemment vous détendre sur l’exercice de l’acteur, c’est ça aussi le lâcher-prise! c’est de relâcher la pression que vous avez sur les épaules: de ne plus écouter la petite voix de l’ego qui vous dit “je dois être bon comédien, je dois être à la hauteur de ce qu’on me demande”.

Écoutez plutôt vos sensations, celles qui vous disent : 

“je m’éclate! je vis le personnage et une situation qui me procure beaucoup de plaisir.” 

A force de travailler avec un coach vous ne réfléchissez plus! jouer devient naturel, familier, agréable, ainsi vous pouvez atteindre le lâcher-prise. 

4  – l’hypnose:

L’hypnose nécessite moins d’efforts que la méditation, qui elle, demande au minimum 10-15 minutes de séance par jour mais tout en étant gratuite.

Mais, avec un peu d’argent, vous pouvez trouver un bon thérapeute et suivre plusieurs séances dans le temps selon ce que vous voulez travailler. Cependant il faut être réceptif à l’hypnose or tout le monde ne l’est pas! et en général les gens me disent que c’est uniquement lorsqu’on a quelque chose à corriger comme l’arrêt du tabac, le grand classique…

Mais avec un thérapeute, on travaille sur les émotions, on va les comprendre, les corriger, ce qui est difficile à faire seul dans sa vie pris dans le tourbillon du quotidien.

Pour exemple, lorsqu’un acteur avec qui je travaille me dit qu’il a du mal avec la colère, ceci résulte souvent d’un blocage lié à ses souvenirs, un malaise refoulé, et donc ce comédien aura vraiment plus de mal à jouer des personnages en colère, or il est très intéressant d’être capable de jouer sur les nuances entre la colère sourde et la colère sanguine.

5 – voir un psychologue pour soigner ses blessures:

Là évidemment, ceci est très très efficace mais demande un gros investissement de temps et d’argent. Mais honnêtement, je pense qu’aujourd’hui, vous ne pouvez pas vous passer d’un thérapeute en psychologie si vous êtes une personne avec des blocages réellement importants qui sclérosent votre jeu.  

Ce sera l’ultime moyen si les quatre autres n’ont pas fonctionné avant.

conclusion

Ces 5 techniques ne sont pas les seules évidemment.

Donc n’hésitez pas à décrire la vôtre dans les commentaires pour partager avec d’autres comédiens/comédiennes.

Mais ces techniques peuvent être cumulables entres elles;

elles dépendent véritablement de la nature de vos blocages, à vous de voir si pour atteindre votre lâcher-prise, vous ressentez le besoin voir un psychologue, ou si simplement vous avez besoin de séances de respiration, certaines techniques étant plus efficaces sur le long terme que d’autres, à vous de les explorer! 

Donc pour conclure, si vous apprenez à bien vous connaître, vous n’aurez plus peur de vos fragilités, comprenez-les et acceptez-les, et les bienfaits viendront d’eux-mêmes.

En commentaire, donnez-moi votre propre réflexion , cela m’intéresserait vraiment !

merci d’avoir lu à bientôt

Eddy Creuzet Réalisateur/ Formateur Vidéo et Entraineur d’Acteur

Mon Site de Fiction : Court-métrages et Séries digitales : www.eddycreuzet-realisation.fr

Ma Chaine Youtube Film Publicitaire et Webmarketing 

Ma page Facebook Pro 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.